Energies marines, la nouvelle vague

Alors que la France veut 40% d’énergies renouvelables en 2030, la mer pourrait fournir des solutions. Revue des projets.

« J’ai voulu ne demander qu’à la mer, elle-même, les moyens de produire mon électricité. » La vision de Jules Verne dans Vingt mille lieues sous les mers n’a jamais été autant d’actualité. Le changement climatique presse les Etats de se libérer de leur dépendance aux combustibles fossiles et le rêve de l’écrivain, rédigé voilà plus de cent cinquante ans, est devenu un enjeu de recherche autant qu’un levier pour la transition énergétique. Reste à savoir comment extraire ces énergies marines renouvelables (EMR). Aujourd’hui, plusieurs technologies coexistent à des stades plus ou moins avancés.

Source : lexpress.fr  voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/energies-marines-la-nouvelle-vague/

La Suède inaugure une route électrifiée « unique au monde »

La Suède a inauguré mercredi une route électrifiée dotée d’un rail à conduction, la « première au monde » selon ses promoteurs, qui permet de recharger la batterie du véhicule en mouvement.

Long de deux kilomètres, ce tronçon test baptisé « eRoadArlanda » se situe sur une voie du réseau secondaire reliant un terminal fret de l’aéroport international de Stockholm Arlanda et un centre de logistique.

L’énergie est transférée grâce à un bras amovible situé sous le véhicule qui s’abaisse et entre en contact avec le rail situé au milieu de la voie de circulation.

En cas d’accident ou de dépassement, le contact entre le détecteur et le rail se lève automatiquement.

Dans un premier temps, seuls des camions tout électrique des services postaux de PostNord seront équipés pour utiliser l' »eRoadArlanda ».

 

Source : Sciences et Avenir  voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/la-suede-inaugure-une-route-electrifiee-unique-au-monde/

Retour de l’énergie solaire en Espagne après une longue éclipse

Les investisseurs parient à nouveau sur la production d’énergie photovoltaïque en Espagne, en lançant des projets gigantesques, après avoir boudé pendant des années un des pays les plus ensoleillés d’Europe.

Le groupe énergétique espagnol Iberdrola a lancé ce mois-ci un projet de 425 megawatt puis, mardi, la productrice d’électricité Cox Energy a annoncé la signature d’un des plus importants contrats d’achat à long terme au monde avec le négociant d’électricité Audax.

Ce contrat prévoit l’installation de parcs solaires de 660 megawatt (MW), 495 en Espagne et 165 au Portugal, un investissement de 400 millions d’euros, selon un communiqué des deux firmes.

A titre de comparaison, ce qui doit devenir le plus grand parc solaire photovoltaïque au monde, à Dubaï, devrait atteindre une capacité de 1.000 MW d’ici 2020, selon les autorités de cet émirat.

Au total, il y a ce jour 24 gigawatt (24.000 megawatt) de projets dans les différentes régions d’Espagne pour lesquels les constructeurs ont déposé une caution afin d’obtenir les autorisations administratives, a déclaré à l’AFP José Donoso, directeur général de l’Union espagnole photovoltaïque (UNEF), une fédération patronale.

 

Source : sciencesetavenir.fr  voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/retour-de-lenergie-solaire-en-espagne-apres-une-longue-eclipse/

Innovation / Batteries – Le manganèse et les autres éléments prendront-t-ils la place du cobalt ?

Des chercheurs américains ont mis au point une batterie qui ne recourt plus au Cobalt, un matériau à la fois moins cher, moins rare et plus respectueux de l’environnement. Le tout avec une densité énergétique supérieure. La batterie du futur ?

Des chercheurs américains ont donc mis au point une batterie qui recourt à des métaux autres que le cobalt qui assure une bonne stabilité et la longévité. En revanche le cobalt est à la fois de plus en plus rare, cher et particulièrement néfaste pour l’environnement. Le cobalt est généralement un sous-produit de l’exploitation du cuivre et du nickel, mais plus de 50% de la production mondiale est concentré au Congo où il est extrait à la main, souvent par des enfants.

Un matériau de substitution

Les scientifiques de l’Université de Californie à Berkeley ont développé une batterie qui n’utilise plus de cobalt mais d’autres métaux dont du manganèse. Dans cette nouvelle élaboration, les cathodes possèdent une densité énergétique jusqu’à 50% supérieure avec une batterie au lithium. L’étude est très sérieuse car elle est parue dans la revue Nature.

 

Source : moniteurautomobile.be  voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/innovation-batteries-le-manganese-et-les-autres-elements-prendront-t-ils-la-place-du-cobalt/

PPE : ne pas se tromper de débat !

Michel Simon, Philippe Charlez, Jean-Pierre Riou pour le Collectif Science-Technologies-Actions

Le débat public préalable à la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) se tient jusqu’au mois de juin 2018. Cette PPE est un élément déterminant pour la politique énergétique française, dont les effets se feront sentir pendant plusieurs décennies.

Il importe donc que ce débat puisse se tenir de façon sereine, raisonnée et constructive, accordant aux arguments techniques et scientifiques toute la place qu’ils méritent.

Une politique énergétique à long terme doit se construire sur une base rationnelle et non sur des objectifs passionnels, irréalistes ou contradictoires.

Selon les premières déclarations des Autorités, aucun sujet ne sera tabou dans ce débat, et c’est tant mieux.

Malgré tout, on peut craindre que le débat se focalise essentiellement sur la place du nucléaire dans le mix électrique.

Pourtant le problème n’est pas là : Il s’agit de débattre de l’ensemble du mix énergétique et pas seulement du mix électrique.

Tous les sujets liés à la consommation d’énergie –transports, industrie, habitat, pétrochimie – doivent y avoir leur place.

Même si on qualifie souvent la France de “tout nucléaire”, près de la moitié de son approvisionnement énergétique repose sur des combustibles fossiles importés (pétrole pour les transports et gaz pour l’habitat et l’industrie).

 

Source: lemondedelenergie.com voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/ppe-ne-pas-se-tromper-de-debat/

Convertir l’énergie solaire plus efficacement avec un nouveau matériau composite

Institut national de la recherche scientifique (INRS)

Les performances des cellules solaires augmentent de façon significative avec l’ajout d’un mince film composite à base de deux oxydes inorganiques, comme l’a démontré récemment une équipe conjointe de chercheurs dirigée par le professeur Federico Rosei de l’INRS et Riad Nechache de l’École de technologie supérieure (ÉTS), tous deux de la région de Montréal (Canada). Les résultats de cette recherche sont discutés dans un article publié dans la revue Nature Photonics.

En se basant sur un concept original, l’équipe a développé un nouveau matériau sous forme de mince film combinant deux phases cristallines composées de bismuth et de manganèse avec de l’oxygène. La combinaison des phases de composition différente optimise la capacité du matériau à absorber les rayons solaires et à les transformer en électricité. Ces résultats sont très prometteurs pour le développement de technologies solaires et pourraient également être utiles dans divers dispositifs optoélectroniques. Les résultats de cette recherche font l’objet d’un article, dont Joyprokash Chakrabartty est le premier auteur, publié dans la revue Nature Photonics.

 

Source:uquebec.ca   voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/convertir-lenergie-solaire-plus-efficacement-avec-un-nouveau-materiau-composite/

Une nouvelle technologie ouvre la porte à une batterie propre

Des chercheurs américains ont mis au point une batterie qui utilise d’autres métaux que le cobalt. Le cobalt donne certes une bonne stabilité et une solide autonomie aux batteries, mais il est par contre très polluant.

Actuellement, la batterie lithium est la meilleure technologie dans le domaine, mais sa fabrication nécessite de coûteux matériaux qu’on ne trouve qu’à quelques endroits dans le monde. On trouve les batteries lithium-ion dans nos smartphones et ordinateurs portables. La plupart des batteries pour les voitures électriques contiennent également des alliages à base de cobalt. Le cobalt – généralement un sous-produit dans l’extraction du cuivre et du nickel – offre à la batterie une bonne stabilité et une solide autonomie.

 

Source: Datanews.levif.be   voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/une-nouvelle-technologie-ouvre-la-porte-a-une-batterie-propre/

Inscrire le changement climatique dans la Constitution : symbolique mais inutile

Le Premier ministre a annoncé, le 4 avril, le projet du gouvernement d’inscrire la lutte contre le changement climatique à l’article 34 de la Constitution. Pour l’auteur de cette tribune, cette mesure, avant tout symbolique, est surtout inutile, voire contreproductive.

L’article 34 de la Constitution liste les matières dans lesquelles le Parlement vote la loi. Dans sa rédaction actuelle, cet article précise d’ores et déjà que « la loi détermine les principes fondamentaux : (…) de la préservation de l’environnement ». L’environnement au sens large comprend bien sûr le climat. Et c’est ainsi que plusieurs lois font d’ores et déjà état de la lutte contre le changement climatique. Le Conseil constitutionnel a déjà isolé un « objectif de lutte contre le réchauffement climatique » de valeur législative. Il s’agissait en effet d’un objectif que le législateur s’était fixé à lui-même avant, selon le Conseil constitutionnel, de le violer. L’article 7 de la loi de finances pour 2010 créant une « contribution carbone » a donc été déclaré contraire à la Constitution au motif de la violation par le législateur de l’objectif qu’il s’était assigné.
 
Cette mesure est donc inutile et ne changera rien au contrôle de la constitutionnalité de la loi réalisé par le Conseil constitutionnel. Le risque est cependant que cette mesure soit en outre contreproductive.

 

Source : reporterre.net voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/inscrire-le-changement-climatique-dans-la-constitution-symbolique-mais-inutile/

121 pays concernés

Infographie : les pays qui pourraient le plus profiter de l’énergie solaire sont souvent les moins bien équipés

L’Alliance solaire internationale, dont le premier sommet a eu lieu le 12 mars 2018, souhaite développer l’énergie solaire à l’échelle mondiale. Un enjeu de taille alors que les pays en développement sont peu voire pas équipés en énergie solaire.

Au continent du soleil levant, l’énergie solaire est en plein boom. Le 12 mars 2018, le premier sommet de l’Alliance solaire internationale (ASI) a eu lieu à New Delhi. Emmanuel Macron était présent à cette occasion, aux côtés du Premier ministre indien et de dirigeants d’Afrique, d’Asie et d’Océanie. Initiée à l’occasion de la COP 21, l’ASI n’a pas peur d’être ambitieuse : elle compte développer le recours à l’énergie solaire dans les pays situés entre les tropiques du Cancer et du Capricorne.

121 pays concernés

L’ASI affirme sur son site Internet la volonté de créer un « déploiement massif de l’énergie solaire, et ouvrir la voie à de futures technologies adaptées aux besoins ». L’ex-ministre française de l’Écologie Ségolène Royal, présente en Inde comme envoyée spéciale pour la mise en œuvre de l’organisation, a résumé la situation mondiale comme un « paradoxe d’être les plus ensoleillés au monde tout en profitant le moins de l’énergie solaire ». En effet, les 121 pays de la zone intertropicale bénéficient de près de 300 jours d’ensoleillement par an, une aubaine pour le secteur de l’énergie solaire. Pourtant, ces pays en développement sont souvent peu ou pas équipés pour utiliser cette ressource.

 

voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/121-pays-concernes/

Le diamant noir, cette puissante source d’énergie

Du soleil et un diamant noir, voilà les ingrédients de cette nouvelle technologie qui serait capable de subvenir aux besoins énergétiques de la planète tout entière.

Totalement ébouriffante (mais encore expérimentale), elle exploite les propriétés du diamant noir, capable d’absorber plus de 90 % du rayonnement solaire, afin de doubler le rendement des installations photovoltaïques actuelles.

Ce système innovant,  » ProME3ThE2US2  » ( Prometheus, pour les intimes), a été imaginé par un consortium de chercheurs européens. Démarré en 2013 et achevé en 2016, financé par l’Union européenne, il est fort peu commenté par ses concepteurs. Sur le site Web de la Commission européenne, on lit :  » Le consortium préfère à présent ne pas rendre publics ses résultats qu’il destine à l’Union européenne.  »

De quoi s’agit-il ? D’un système de génération d’énergie électrique solaire totalement innovant, qui combine mécanismes d’énergie thermique et photogénération traditionnelle. Ce processus  » combiné  » se nomme  » émission thermoïonique renforcée par photons « . Cette nouvelle structure de conversion en semi-conducteur est capable de convertir plus efficacement que jamais les rayons solaires en énergie électrique.

 

Source: levif.be  voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/le-diamant-noir-cette-puissante-source-denergie/

Écologie : l’ONU veut que l’Afrique s’inspire du Maroc

La directrice du Bureau Afrique de l’Organisation des Nations unies pour l’environnement, Juliette Biao Koudenoukpo, a incité mardi 6 mars les gouvernants africains à suivre le modèle du Maroc, dont les nombreux projets de production d’énergie renouvelable sont autofinancés par le pays et ses habitants.

La diplomate a profité de cette occasion pour rappeler que seulement quatre pays africains, dont le Maroc, ont participé au financement du Fonds pour l’environnement.

Juliette Biao Koudenoukpo l’ancienne ministre de l’environnement de Guinée et désormais Madame environnement de l’ONU en Afrique a soutenu la politique environnementale marocaine lors d’une allocution devant la Commission permanente des transports, de l’industrie, des communications, de l’énergie, des sciences et de la technologie du Parlement Panafricain (PAP).

«Les pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) devraient profiter de l’expérience marocaine en matière de financement des projets d’énergies propres et ne pas se contenter des fonds étrangers qui font crouler le continent sous le poids des crédits à long terme, néfastes pour le développement durable au profit des générations futures», a-t-elle déclaré.

Cette prise de position de l’ONU en faveur du Maroc fait écho aux nombreuses réformes de fond lancées par les autorités marocaines, afin de développer l’économie verte à travers le royaume.

Source:trustmyscience.com   voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/ecologie-lonu-veut-que-lafrique-sinspire-du-maroc/

Rumeur: Apple préparerait une nouvelle technologie d’écran

Apple a choisi d’introduire la technologie microLED dans des écrans plus vifs et plus minces.

Apple est occupée à mettre au point une nouvelle technologie d’écran. C’est ce qu’ont déclaré des sources gravitant au tour du fabricant de l’iPhone à l’agence de presse Bloomberg. La technique, appelée ‘microLED’, permettra d’offrir aux utilisateurs des écrans plus vifs et plus fins, consommant moins d’énergie que les modèles LCD et OLED.

Moins dépendante

La technologie ne pourrait être mieux comparée qu’aux écrans OLED existants, parce qu’elle n’a pas besoin de rétro-éclairage. Aujourd’hui, microLED est déjà appliquée dans de grands panneaux publicitaires par exemple, mais il est nettement plus compliqué d’intégrer les mini-LED individuelles dans des panneaux plus petits.

Le développement d’une technique d’écran maison ferait qu’Apple serait moins dépendante des écrans mis au point par d’autres marques. Apple dépend en fait depuis des années déjà de son concurrent Samsung pour la production d’écrans pour les iPhone. L’entreprise sud-coréenne a aussi pu fournir le panneau OLED pour l’iPhone X.

 

Source: datanews.levif.be   voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/rumeur-apple-preparerait-une-nouvelle-technologie-decran/

Forêt désenchantée : quand Chanel abat des arbres pour quelques heures de défilé

La « Fashion Week », semaine de la haute couture, bat son plein à Paris. Parmi les défilés qui marqueront cette nouvelle saison, celui de Chanel, ce mardi 6 mars a particulièrement interpellé France Nature Environnement. La maison de luxe a choisi d’abattre des arbres au ras du sol, les condamnant purement et simplement. Une hérésie qui illustre le manque de prise en compte de l’environnement dans l’industrie du luxe.

Après les manteaux de fourrures, Chanel fait (encore) fausse route sur le front de l’environnement

Fréquemment mise en cause pour son goût pour les fourrures et déjà ciblée pour de précédents décors (un vrai « morceau » de banquise, un lion…), Chanel manque encore son coup. La célèbre maison de couture a en effet choisi de réaliser un décor « nature », avec de vrais arbres, pour son défilé haute couture du 6 mars. Résultat : des arbres, parfois centenaires, abattus pour quelques heures de show.

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/foret-desenchantee-quand-chanel-abat-des-arbres-pour-quelques-heures-de-defile/

Blockchain et énergie : la technologie n’est qu’un prétexte

Comme toute technologie émergente dite « disruptive », la blockchain est une technologie qui génère à la fois crainte et espoir d’une révolution dans ses différents domaines d’application. Ce phénomène a été particulièrement observable dans le secteur de l’énergie au cours de l’année 2017. Le nombre de cas d’utilisation proposés a explosé en même temps que le nombre d’expérimentations et de démonstrateurs.

Qu’est-ce qu’une blockchain ?

Il s’agit d’une base de données partagée entre plusieurs utilisateurs. Chaque utilisateur détient une copie complète de la base de données et peut proposer aux autres utilisateurs d’ajouter de nouvelles données ou de nouvelles fonctionnalités.

 

Source: lemondedelenergie.com  voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/blockchain-et-energie-la-technologie-nest-quun-pretexte/

The Sea Cleaners : un géant des mers pour nettoyer nos océans

Deux français allient leurs passions communes afin de libérer les océans des détritus flottants. The Sea Cleaners avec son navire géant, collectera les déchets plastiques en haute mer.

Les animateurs

Yvan BOURGNON, célèbre navigateur et aventurier, lassé des collisions avec des objets flottants non identifiés lors de ses multiples traversées et révolté par l’évolution inquiétante de la quantité de plastiques présents à la surface de l’océan, a décidé d’agir pour lutter contre ce fléau.

Patrick FABRE, diplômé des Arts et Métiers de Paris, est le président de l’ONG Océanoplastic, parrainée par Patrick Poivre d’Arvor, dont l’objectif est de réduire la pollution plastique littorale en s’attaquant aux sources pour les tarir.

 

Source: franchementbien.fr voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/the-sea-cleaners-un-geant-des-mers-pour-nettoyer-nos-oceans/

La pollution du transport maritime plus dangereuse que celle du transport automobile

Des études révèlent que le carburant des navires, qui émet beaucoup d’oxydes de soufre, est à l’origine de 60 000 morts prématurées en Europe.

Mardi 21 juillet, tandis que la ministre de l’écologie Ségolène Royal décidait de reporter ses annonces pour lutter contre la pollution de l’air, des associations environnementales mettaient les projecteurs sur une source méconnue d’émissions de polluants : France nature environnement (FNE) et l’ONG allemande NABU lançaient, depuis le port de Marseille, une campagne de sensibilisation sur la pollution générée par le transport maritime. Une pollution plus dangereuse que celle du transportautomobile.

Les navires marchands comme les bateaux de croisière utilisent essentiellement comme carburant un fioul lourd, sous-produit du pétrole, qui émet en grandes quantités de particules fines, des oxydes d’azotes, et surtout, des oxydes de soufre. Ce polluant est l’un des principaux facteurs à l’origine du problème d’acidification des pluies et se révèle très toxique pour la santé humaine.

Source: lemonde.fr  voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/la-pollution-du-transport-maritime-plus-dangereuse-que-celle-du-transport-automobile/

Port-Liner va mettre à l’eau les tout premiers cargos 100% électriques

Dans leur grande majorité, les marchandises acheminées à travers le monde le sont par cargos, ce qui n’est pas sans conséquences sur l’environnement. On estime aujourd’hui que la pollution liée au transport maritime serait plus dangereuse que celle issue du transport automobile. Pour y remédier, une entreprise néerlandaise veut construire des porte-conteneurs 100% électriques.

Le transport maritime est l’un des secteurs les plus polluants du globe. En acheminant 90% des marchandises mondiales et en transportant des millions de voyageurs chaque année, certains navires polluent désormais autant qu’un million de voitures.

Pire, on estime que la pollution de l’air liée au transport maritime cause 60 000 décés chaque année en Europe. Des dommages invisibles catastrophiques pour la planète et la santé des citoyens.

Heureusement, des entreprises sont bien décidées à développer des alternatives propres afin d’offrir une bouffée d’oxygène à la planète. Aux Pays-Bas, la compagnie Port-Liner a conçu le tout premier porte-conteneurs électrique qui sera mis à l’eau dès le mois d’août 2018. Selon l’entreprise, ce navire serait le tout premier en son genre.

 

Source: Positivr.fr  voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/port-liner-va-mettre-a-leau-les-tout-premiers-cargos-100-electriques/

Nos micro-ondes polluent presque autant que nos voitures

Les quelque 130 millions de fours à micro-ondes présents dans l’Union européenne provoquent l’émission de 7,7 millions de tonnes de CO2 par an, soit une quantité de dioxyde de carbone (CO2) équivalente à celle produite par près de 6,8 millions de voitures.

À l’échelle de l’Union européenne, 130 millions de micro-ondes provoquent une quantité de dioxyde de carbone (CO2) équivalente à celle produite par près de 6,8 millions de voitures, selon une étude de l’université de Manchester publiée mercredi dans « The Independent ».

Les fours les plus utilisés en Europe

Évidemment, la cuisson des aliments au micro-ondes ne libère pas directement du dioxyde de carbone de la même manière qu’un pot d’échappement de voiture, mais l’étude prend en compte la totalité de l’impact environnemental, que ce soit l’électricité utilisée par ces fours (en cumul, l’énergie produite chaque année par trois grosses centrales à gaz) ou la pollution produite à chaque étape de son « existence », de sa fabrication à sa fin de vie.

Les micro-ondes sont les fours les plus utilisés dans toute l’Union européenne. Dans deux ans, on en comptera 135 millions.

Source: leprogres.fr voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/nos-micro-ondes-polluent-presque-autant-que-nos-voitures/

Les députés européens améliorent les ambitions pour les énergies propres et le climat

Le Parlement européen a relevé les ambitions de Bruxelles pour les énergies renouvelables et la neutralité carbone.

Après avoir décidé de bannir la pêche électrique, les députés européens donnent de la voix sur les énergies renouvelables. Ce mercredi 17 janvier, les parlementaires ont relevé à 35% en 2030, les objectifs pour la part des énergies renouvelables dans le bilan européen ainsi que le but à atteindre pour l’efficacité énergétique. Dans le paquet climat-énergie de l’Union européenne, ces objectifs sont actuellement fixés respectivement à au moins 27% et à 30%, toujours d’ici à 2030.

De plus, les eurodéputés se sont prononcés en faveur d’une neutralité carbone dans l’Union européenne en 2050.

Source: LeFigaro voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/les-deputes-europeens-ameliorent-les-ambitions-pour-les-energies-propres-et-le-climat/

Une batterie connectée Audi pourrait devenir « une centrale électrique virtuelle »

Alors que BMW et Tesla sont de plus en plus présents sur le marché des batteries domestiques, Audi compte bien récupérer sa part du gâteau et ne pas laisser de monopole se créer. En effet, la firme travaillerait actuellement sur un « Réseau Energétique Connecté« , où des batteries à énergie solaire vont non seulement aider à optimiser et minimiser l’utilisation d’électricité dans la maison, mais aussi communiquer entre elles. D’après Audi, il s’agirait donc de rien de moins qu’une « centrale électrique virtuelle« , qui permettrait de mieux gérer l’énergie, voire d’en apporter dans le réseau électrique, en équilibrant les consommations.

Source: kulturegeek.fr voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/une-batterie-connectee-audi-pourrait-devenir-une-centrale-electrique-virtuelle/

Articles plus anciens «