Photovoltaïque : lancement de l’usine high-tech de vitres solaires, près d’Aix-en-Provence

Quand le secteur photovoltaïque innove, il crée des emplois en France. C’est du moins la trajectoire suivie par Sunpartner Technologies, PME française, qui vient d’ouvrir son usine de production de vitres solaires innovantes, à Rousset (13).

Dans un avenir proche, les équipements solaires feront partie intégrante des projets de construction. La future réglementation du bâtiment, prévue pour 2020, démocratisera les bâtiments à énergie positive (BEPOS).

Une PME française entend bien tirer son épingle du jeu, avec déjà des retombées pour l’emploi local. Sunpartner Technologies vient en effet d’inaugurer son usine high-tech de 1.200 m2, dédiée à la production de verres photovoltaïques (PV). L’inauguration a eu lieu le 5 octobre, à Rousset (13), près d’Aix-en-Provence. Les verres produits pourront s’intégrer dans des vitres et façades de bâtiments afin de produire de l’énergie solaire. Leur fabrication s’appuie sur un process innovant, basé sur la technologie laser, qui couronne plusieurs années de R&D en interne.

Source: emploi-environnement.com  voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/photovoltaique-lancement-de-lusine/

Dix géants pétroliers et gaziers investissent dans des projets moins polluants

Regroupés dans un fonds d’investissement, ces poids lourds mondiaux du secteur veulent créer un « impact significatif sur les émissions de gaz à effets de serre ».

C’est un premier pas vers des entreprises plus propres. Dix compagnies pétrolières et gazières mondiales, poids lourds du secteur, ont annoncé ce vendredi trois investissements dans des technologies et projets à faibles émissions de gaz à effet de serre, à l’occasion d’une réunion à Londres.

Depuis 2014, BG Group, BP, ENI, Pemex, Repsol, Saudi Aramco, Reliance Industries, Royal Dutch Shell, Statoil et Total sont regroupés  au sein de l’OGCI (Oil and Gas Climate Initiative) dans le but d’investir et de travailler ensemble pour contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Source: lesechos.fr voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/des-projets-moins-polluants/

Tesla rétablit avec succès le courant dans un hôpital de Porto Rico

Plus d’un mois après le passage du terrible ouragan Maria, les habitants de Porto Rico n’ont toujours pas d’électricité. Heureusement, Tesla, grâce à son premier projet d’énergie solaire Powerwall, a permis de rétablir l’alimentation d’un hôpital local.
L’hôpital del Niño, un hôpital pour enfants situé à San Juan à Porto Rico, fait partie de ceux qui travaillent avec Musk. En effet, le fondateur et directeur de Tesla a proposé d’offrir des centaines de batteries de stockage d’énergie afin de faciliter les efforts de l’île pour restaurer l’énergie, après que son réseau ait été dévasté par l’ouragan Maria. En plus des batteries Powerwall, Tesla a également déployé sa technologie de stockage d’énergie Powerpack.

Source: trustmyscience.com voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/tesla-retablit-avec-succes-le-courant/

La pollution marine à la loupe à l’Université des Antilles

L’Université des Antilles organise une conférence libre, ouverte au public (sans inscription), sur la « Préservation des océans » en Guadeloupe, avec un focus sur la pollution marine et les solutions existantes. Rendez-vous, aujourd’hui, de 9 h 15 à 12 heures, sur le campus de Fouillole, amphithéâtre Guy Mérault, UFR SEN Pointe-à-Pitre.
L’objectif principal de cette conférence est de rassembler des scientifiques et organisations pour apprendre des expériences des uns et des autres et partager les actions et efforts qui sont pris pour la préservation des océans. En lien avec l’escale en Guadeloupe du bateau Race for Water, il s’agit aussi de trouver le meilleur moyen de lutter contre la pollution plastique qui sévit dans nos océans. « Il n’y a pas de problème désespéré si nous y faisons face ensemble », explique Marco Simeoni, président de la Fondation Race for Water.

 

Source: guadeloupe.franceantilles.fr  voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/la-pollution-marine-a-la-loupe-a-luniversite-des-antilles/

Une brique solaire qui concentre la lumière pour produire de l’énergie

La brique de la société Build Solar produit de l’énergie tout en laissant passer la lumière naturelle. Intégrées dans un bloc de verre, les cellules photovoltaïques reçoivent un concentré de rayons solaires.

Après les tuiles solaires, les panneaux muraux et les vitres photovoltaïques… voici les briques qui laissent passer la lumière naturelle tout en l’utilisant pour produire de l’énergie. Baptisée « Solar Squared », la technologie est développée par la société britannique Build Solar. Les blocs de verre, carrés de 19 cm de côté et 8 cm de profondeur, sont parsemés de creux qui focalisent la lumière incidente sur des cellules photovoltaïques.

 

Source: industrie-techno.com voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/une-brique-solaire-qui-concentre-la-lumiere/

Maîtriser le climat : chimère ou solution miracle ?

LE CERCLE/PROJECT SYNDICATE – L’idée de manipuler les fonctionnements naturels de la planète pour contrer les effets du réchauffement climatique gagne du terrain. Belle promesse ou gros mensonge ?

À l’heure où le monde peine à maîtriser ses émissions de gaz à effet de serre et à limiter le réchauffement climatique, une nouvelle solution technologique miracle suscite l’enthousiasme de plus en plus de partisans. La géo-ingénierie – manipulation à grande échelle des fonctionnements naturels de la planète Terre – se popularise ainsi en tant que moyen de contrer les effets négatifs du changement climatique.

Les partisans de cette sciencealimentent l’illusion selon laquelle il serait possible de sortir de la crise climatique grâce à l’ingénierie, de satisfaire aux objectifs de l’accord climatique conclu à Paris en 2015, et de conserver un mode de vie à forte consommation.

 
 

Source: Lesechos.fr  voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/maitriser-le-climat-chimere-ou-solution-miracle/

Fournir le monde entier en énergie

Énergie: les parcs éoliens en pleine mer pourraient fournir le monde entier en énergie

Énergie – D’après une étude menée par des chercheurs américains, les vents en pleine mer pourraient produire cinq fois plus d’énergie que sur la terre ferme. À l’heure actuelle, aucun parc éolien à grande échelle n’existe en eaux profondes. Les résultats de cette recherche pourraient donc encourager le développement de cette technologie.

Les parcs éoliens en pleine mer pourraient générer bien plus d’énergie renouvelable que ceux installés sur la terre ferme, possiblement assez pour fournir le monde entier, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis.

Des chercheurs de la Carnegie Institution for Science ont découvert que les vents plus forts rencontrés en pleine mer pouvaient produire cinq fois plus d’énergie que les turbines installées sur la terre ferme.

Bien qu’il n’existe actuellement aucun parc éolien à grande échelle en eaux profondes, les résultats de l’étude suggèrent que cette technologie vaut la peine d’être étudiée, et ce même si la puissance de telles fermes varierait en fonction des saisons.

« En hiver, les parcs éoliens de l’Atlantique nord pourraient fournir une énergie suffisante pour répondre à tous les besoins actuels de la civilisation », selon cette étude publiée dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS).

Source: lenouvelliste.ch  voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/fournir-le-monde-entier-en-energie/

Le panneau solaire se fond dans les façades des bâtiments

La société française Sunpartner vient d’inaugurer sa première ligne de fabrication industrielle de panneaux solaires transparents et colorés. Le marché du « solaire intégré au bâtiment » devrait représenter plus de 2,5 milliards d’euros dès 2023.

INTÉGRATION. Sise à Rousset (Bouches-du-Rhône), la société Sunpartner vient de quitter le giron des start-up pour entrer dans son histoire industrielle. En inaugurant jeudi 5 octobre sa première ligne de fabrication de panneaux solaires transparents et colorés d’une capacité de 150 000 m² par an, l’entreprise a aussi engrangé l’appui de la Banque européenne d’investissement (BEI) qui y risque 15 millions d’euros. Sans trop craindre de les perdre tant la confiance est de mise. L’intégration de panneaux solaires dans les façades même des bâtiments au point de les rendre invisibles fait saliver nombre d’investisseurs.

 

Source: sciencesetavenir.fr voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/le-panneau-solaire-se-fond-dans-les-facades-des-batiments/

Energie : une France sans pétrole

On en rencontre encore quelques-unes dans les plaines de Seine-et-Marne ou du côté des Landes, ces paisibles têtes de cheval qui oscillent doucement. Mécaniques bien huilées, elles pompent consciencieusement les quelques gouttes de pétrole prisonnières des roches mères des Bassins parisien et aquitain. La France n’est pas le Texas. Sa production d’hydrocarbures représente à peine 1 % de sa consommation annuelle, concerne 1 500 emplois directs, et la fin de celle-ci est désormais programmée. Mercredi 4 octobre, au petit matin, l’Assemblée nationale a voté la fin de toute exploitation de pétrole et de gaz en France pour 2040.

A première vue, l’enjeu est surtout symbolique : marquer, à peu de frais, l’engagement du pays vers un monde décarboné et conforme aux engagements de l’accord de Paris sur le climat. L’Assemblée nationale a voté la fin de toute exploitation de pétrole et de gaz en France pour 2040. Il reste désormais à développer les énergies renouvelables.
Source: Lemonde.fr voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/energie-une-france-sans-petrole/

Sa consommation d’énergie est 90% inférieure à celle du LCD

Micro-LED : la technologie d’écran qui va rendre l’OLED obsolète.

Le Micro-LED est une technologie d’écran futuriste, présentant de nombreux avantages par rapport à l’OLED et au LCD. Il est fort probable que cette technologie soit massivement adoptée dans un avenir proche, notamment dans l’industrie du smartphone. Découvrez comment fonctionne cette technologie, quels sont ses avantages, et dans combien de temps les premiers smartphones à écran Micro-LED pourraient voir le jour.

La technologie Micro-LED fut inventée dans les années 2000, par un groupe de chercheurs mené par les professeurs Hongxing Jiang et Jingyu Lin de la Texas Tech University. Toutefois, le premier produit destiné au grand public à embarquer cette technologie est le Crystal LED Display de Sony, un écran Full HD de 55 pouces dévoilé en 2012. Cet écran offrait un ratio de contraste et un gamut de couleur bien meilleurs que les télévisions LCD.

Malheureusement, la technologie de Sony coûtait extrêmement cher et la production de masse de cet écran n’était pas rentable. Néanmoins, depuis lors, les techniques de fabrication d’écrans Micro-LED n’ont cessé de s’améliorer, et la démocratisation de cette technologie semble proche. Des géants de la tech comme Samsung, Apple et Oculus envisagent déjà de l’intégrer à leurs futurs produits, et le Micro-LED pourrait remplacer l’OLED, notamment dans l’industrie du smartphone. Selon certains analystes, les premiers appareils équipés d’un écran Micro-LED pourraient arriver sur le marché en 2018 ou 2019.

 

Source: phonandroid.com voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/sa-consommation-denergie-est-90-inferieure-a-celle-du-lcd/

Des bolides solaires font la course dans le désert

Le World Solar Challenge propose de promouvoir l’énergie solaire avec un parcours de 3000 km au coeur de l’Australie.

Des véhicules propulsés à l’énergie solaire se sont élancés dimanche pour une course de 3000 kilomètres à travers le coeur désertique de l’Australie, une épreuve destinée à servir de vitrine aux technologies susceptibles d’équiper un jour la voiture de tout un chacun.

Des véhicules propulsés à l’énergie solaire se sont élancés dimanche pour une course de 3000 kilomètres à travers le coeur désertique de l’Australie, une épreuve destinée à servir de vitrine aux technologies susceptibles d’équiper un jour la voiture de tout un chacun.

Les participants au World Solar Challenge, qui a vu le jour en 1987 et dont la dernière édition s’est tenue en 2015, ont pris le départ dans un déploiement de technologie futuriste à Darwin, dans le Territoire du Nord, la plus septentrionale des capitales australiennes.

 

Source: 24heures.ch voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/des-bolides-solaires-font-la-course-dans-le-desert/

L’eau évaporée des lacs, une future source d’énergie?

Des chercheurs américains voudraient construire un moteur à évaporation, qui s’inspire de l’action naturelle des spores qui absorbent ou relâchent de l’eau, pour la transformer en énergie. Reste à développer la technologie.

Le cycle d’absorption et de rejet de l’eau par évaporation constitue un flux d’énergie conséquent qui à ce jour est inexploité. Les lacs et retenues des États-Unis pourraient à eux seuls générer jusqu’à 325 gigawatts d’électricité par ce processus naturel -l’équivalent d’environ 70% de la production électrique américaine en 2015, écrivent des chercheurs dans un article paru mardi dans la revue Nature Communications.

À un bémol près: la technologie permettant de recueillir cette énergie n’existe pas (encore). « Il faudrait un système placé à l’interface entre l’air et l’eau pour capter cette énergie », explique à l’AFP un des co-auteurs, Ozgur Sahin, de l’université Columbia de New York. Leur projet consiste à construire un dispositif qui incorporerait des matériaux sensibles à l’eau et qui effectuerait un travail d’absorption et de reflux qui serait transformé en énergie.

 

Source: bfmtv.com voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/leau-evaporee-des-lacs-une-future-source-denergie/

Des batteries lithium-ion à base d’eau qui n’explosent pas

Des chercheurs de l’armée américaine et de l’Université du Maryland ont développé une batterie lithium-ion qui utilise une solution d’eau saline comme électrolyte.

Le dispositif expérimental a atteint le seuil espéré des 4 volts sans provoquer un risque d’incendie et d’explosion comme certaines batteries lithium-ion disponibles dans le commerce.

Leurs travaux ont été publiés le 6 septembre 2017 dans la revue in Joule, le nouveau journal interdisciplinaire de Cell Press.

Cette technologie doit apporter aux soldats une « batterie Li-ion complètement sûre et flexible qui offre une densité d’énergie identique à celle des batteries Li-ion SOA. Ces batteries resteront sûres même avec d’importantes contraintes mécaniques », a déclaré l’auteur, le docteur Kang Xu, membre de l’ARL et spécialiste de l’électrochimie et de la science des matériaux.

 

Source: Enerzine.com voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/des-batteries-lithium-ion-a-base-deau-qui-nexplosent-pas/

L’énergie, un esthétisme urbain

Comment imaginer une production d’énergie urbaine, sans dénaturer la beauté des villes?

NIMBYism n’est pas le dernier DJ à la mode de la scène berlinoise, ou la dernière version du système d’exploitation d’Android. Aussi méconnu qu’il puisse-t-être, cet acronyme relate d’un phénomène social qui complique la mise en œuvre de nombreux projets urbains.

Oui, mais pas dans mon jardin…

NIMBY, c’est un condensé d’une hypocrisie moderne où l’on désire toujours plus de technologies sans devoir en subir les aspects négatifs. NIMBYism, c’est «Not In My Backyard» (Pas dans mon arrière-cour, ndlr). Bien que ne se rapportant pas nécessairement aux infrastructures vertes, le phénomène NIMBY est particulièrement visible dans le rapport à l’énergie éolienne que nous entretenons. Évidemment, tout le monde voudrait avoir plus d’énergie verte, puisqu’il est positif de «sauver la planète»! Mais pas si cela veut dire qu’il faut installer une éolienne dans mon jardin. NIMBY est l’un des défis majeurs qu’auront à affronter les urbanistes d’aujourd’hui. Comment intégrer des infrastructures plus respectueuses de l’environnement à l’intérieur des villes? Comment lier esthétisme et protection de l’environnement?

 

Source: delitfrancais.com voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/lenergie-un-esthetisme-urbain/

Le groupe LEGO atteint 100% d’énergie renouvelable avec trois ans d’avance

Après quatre ans et un investissement de 6 milliards de couronnes danoises (soit 800 ME) dans deux parcs éoliens offshore, le groupe LEGO a annoncé en mai dernier avoir réussi à équilibrer totalement sa consommation d’énergie avec de l’énergie provenant de sources renouvelables.

Pour célébrer l’évènement, le groupe LEGO a construit la plus grande éolienne LEGO® en brique au monde, avec en prime un titre au Guinness World Records™.

Depuis 2012, le groupe LEGO soutient l’installation de plus de 160 mégawatts d’énergie renouvelable. Le dernier investissement constitue une participation de 25% dans l’extension du parc éolien de Burbo Bank au large de Liverpool, au Royaume-Uni. Le parc éolien générera suffisamment d’électricité pour couvrir la consommation de plus de 230.000 ménages britanniques.

 

Source: enerzine.com  voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/le-groupe-lego/

90 entreprises sont responsables de 50 % du réchauffement climatique

L’ONG américaine Union of Concerned Scientists (UCS) a publié jeudi 7 septembre au soir dans le journal scientifique Climatic Change une nouvelle étude montrant que 90 entreprises sont responsables de près de 50 % de la hausse des températures et d’environ 30 % de l’élévation du niveau des mers observées depuis l’ère préindustrielle.

Ainsi, selon UCS, les 90 principales entreprises productrices de pétrole, gaz, charbon et ciment sont responsables de 57 % de la hausse de la concentration atmosphérique en CO2, de près de 50 % de la hausse de la température moyenne mondiale, et d’autour de 30 % de la hausse du niveau moyen des mers observées depuis 1880. Parmi ces 90 entreprises, les 50 entreprises privées, dont Exxon, Chevron, Shell BP et Total, sont responsables de 16 % de la hausse de la température et 11 % de la montée des mers.

 

Source: Repporterre.net voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/90-entreprises-sont-responsables/

L’impact écologique d’un match de football

Nous y sommes : la saison footballistique a repris et bat son plein depuis quelques jours ! Les fans de foot sont aux anges, mais qu’en est-il de du stade et de l’impact écologique qu’engendre ce genre d’événement sportif très populaire ?

Beaucoup de monde… qui a besoin de se déplacer au stade !

Comme tout grand événement rassembleur, les matchs de foot attirent les foules de supporters. Chaque année tout autour du globe, des centaines de milliers de personnes se déplacent pour aller assister à des rencontres au stade. En voiture, en train, en bus, ce sont de grandes quantités d’énergie consommées et d’émission de CO2 qui sont produites pour le transport de ces spectateurs.

 

Source: quelleenergie.fr voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/limpact-ecologique-dun-match-de-football/

BMW : la grande offensive écolo avec de l’électrique et de l’hydrogène

BMW a annoncé hier son plan pour l’avenir, en matière de véhicules écologiques. Le groupe allemand prévoit de lancer 12 modèles purement électriques d’ici 2025 et, plus généralement, 25 autos au moins hybrides à cette date. L’hydrogène sera également de la partie, et c’est Rolls-Royce qui pourrait en bénéficier.

Le groupe BMW a en effet annoncé son avenir pour les huit années prochaines en matière de véhicule écologique, et le moins que l’on puisse dire est que BMW a mis la barre haute et vise clairement Tesla, qui prépare les livraisons de la berline compacte Model 3 et qui lancera ensuite le SUV compact Model Y.

 

Source: Caradisiac.com voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/bmw-la-grande-offensive-ecolo-avec-de-lelectrique-et-de-lhydrogene/

Pourquoi Hulot remet sur le tapis la fermeture des centrales nucléaires

Le ministre de l’Ecologie a réitéré sa volonté de fermer « plusieurs réacteurs », dont celui de Fessenheim. Des déclarations tonitruantes qui marquent sa singularité au sein de l’exécutif. Il faudrait pour cela fermer une vingtaine de réacteurs pour arriver à cet objectif en 2025.

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, s’était déjà engagé sur RTL à fermer des réacteurs nucléaires, « peut-être jusqu’à 17 », pour respecter la loi sur la transition énergétique qui vise à ramener à 50% la part de l’atome dans la production d’électricité à l’horizon 2025.

La première fois, c’était le 10 juillet au micro de RTL et on n’avait cru à une gaffe, voire à une maladresse. Pressé par la journaliste Elisabeth Martichoux  d’indiquer le nombre de réacteurs qu’il faudra fermer pour atteindre l’objectif de 50% de nucléaire dans le mix électrique à horizon 2025, Nicolas Hulot avait lâché: « Ce sera peut-être jusqu’à 17  réacteurs. »  Cette déclaration du nouveau ministre de la Transition Ecologique avait réjoui les Verts et suscité la colère des pro-nucléaires. Notamment à EDF. La Cour des Comptes avait calculé qu’une fermeture anticipée du parc priverait l’électricien de plus de 5 milliards d’euros de résultat opérationnel par an.

 

Source: challenges.fr voir l'article complet

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/la-fermeture-des-centrales/

S’atteler à sauver un lac qui disparaît

Energie: Le lac du Vernex s’ensable inexorablement. Il sera comblé en 2035 si rien n’est fait. Groupe E cherche des solutions.

Depuis le jour de sa naissance, le lac du Vernex s’ensable. Créé artificiellement par la construction d’un barrage en 1972, le plan d’eau qui contribue au cachet du petit village de Rossinière voit son bassin se remplir à raison de 40 000 m3 d’alluvions par an. A ce rythme, il sera comblé en 2035, soit une vingtaine d’années avant la fin de la concession accordée au Groupe E pour turbiner les eaux de la Sarine grâce à cet aménagement.

Or, personne ne souhaite voir disparaître ce réservoir. Ni le Groupe E pour le volume d’eau indispensable à sa production d’énergie propre. Ni le Canton de Vaud, pour la redevance annuelle de quelque 700 000 fr. qu’il encaisse. Ni la Commune de Rossinière, pour l’aspect paysager et touristique. Ni les pêcheurs, pour la faune piscicole.

 

Source: tdg.ch/ voir l'article complet

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/satteler-a-sauver-un-lac-qui-disparait/

Articles plus anciens «

« Articles plus récents