«

»

Le toit d’un collège français teste une nouvelle technologie solaire

Inauguré mercredi, le toit du collège Pierre Mendès France, à La Rochelle, est le premier bâtiment dans le monde à bénéficier de ces films solaires développés par la start-up Heliatek avec Engie. L’établissement espère réduire sa facture d’électricité de 20%.

Oubliez tous vos préjugés sur les panneaux solaires: lourds, encombrants, peu discrets…. Les films solaires développés par la start-up allemande Heliatek sont à l’opposé de tout cela. Ils se présentent sous la forme d’un simple film, qui se pose n’importe où, du moment que la surface est à peu près plane. La première démonstration grandeur nature se fait sur le toit du collège Pierre Mendès France, à La Rochelle.

Certes, ce n’est pas la première fois que des panneaux solaires sont posés sur les toits de collèges. «Mais voyez-vous, notre région est très ventée, alors pendant les tempêtes, les panneaux ont fait comme une voile, et ils se sont envolés avec le toit d’un établissement», relate Jean-Pierre Ruiz, principal du collège Pierre Mendès France. Aucune mésaventure de ce type à craindre avec la technologie développée par Heliatek et déployée par Engie. Les films se collent sur la structure du toit. «C’est léger, il n’y a même pas besoin de réaliser une étude d’impact sur la structure!», s’exclame Patrice Acquier, directeur immobilier au département des Charentes Maritimes. Ce qui représente une véritable économie et un gain de temps considérable dans le déploiement de la solution.

Source: lefigaro.fr voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/le-toit-dun-college-francais-teste-une-nouvelle-technologie-solaire/