«

»

L’énergie dans les villes du futur : un défi redoutable

L’accord sur le climat adopté, à Paris en décembre 2015, à l’issue de la conférence de l’ONU, la Cop 21, a fixé un objectif ambitieux à la planète : mettre en œuvre des politiques énergétiques afin que l’augmentation de la température de l’atmosphère terrestre reste inférieure à 2°C (et proche si possible de 1,5°C). Quelques chiffres suffisent à faire comprendre que le rôle des villes va être crucial : – 4 milliards d’habitants vivaient dans des ville en 2014 (55% de la population) et l’ONU prévoit que les deux-tiers de la population mondiale sera urbanisée en 2050 et celle-ci va croître de 62%, l’essentiel de cette croissance ayant lieu dans les pays émergents – si plus de la moitié des habitants vivent dans des villes de moins d’un million d’habitants, il existe aujourd’hui 28 mégapoles de plus de dix millions d’habitants – les villes consommaient 64 % de l’énergie primaire mondiale et émettaient 70% du CO2 mondial en 2013 et elles assureront 84% du PIB mondial en 2050. Il faut souligner aussi que la géographie des villes a changé, en effet si, en 1950, la plupart des urbains résidaient en Europe et aux Etats-Unis, les villes qui connaissent la croissance la plus forte sont désormais en Asie et en Afrique où se trouvera, probablement, les trois quarts de la population urbaine en 2050.

Dans ces conditions, il est clair que les villes représentent un des enjeux majeurs de la transition énergétique : quels systèmes énergétiques soutenables, c’est-à-dire « décarbonés », peut-on envisager y mettre en place, compte tenu de leur poids démographique et économique  ?

 

Source: lemondedelenergie.com  voir l'article complet

Lien Permanent pour cet article : http://votrenergie.eu/lenergie-dans-les-villes-du-futur/